Partenaires

Les partenaires du consortium apportent de nombreux domaines d'expertise pour le projet:


Merck (Allemagne) dirige le programme. Fort de son expertise sur le praziquantel, il fournit des ressources et un soutien dans divers domaines : préclinique, clinique, développement et fabrication de la substance médicamenteuse/ du produit médicamenteux, aspects réglementaires et accès. Il est responsable du programme de développement clinique et est le promoteur des études cliniques.

 



Astellas Pharma Inc. (Japon)
a mis au point les nouvelles formulations pédiatriques du PZQ et apporte son expertise dans le développement cli- nique pour les enfants et dans le domaine de la modélisation pharmaco- cinétique

 


Le Swiss Tropical and Public Health Institute (Suisse)- est un institut à but non lu- cratif renommé au niveau international dans le domaine de la recherche, les services, l’enseignement et la formation dans le domaine de la santé mondiale. Il apporte sa grande expérience dans la recherche biologique et pharmacologique sur les helminthes, dans l’épidémiologie et dans la recherche clinique dans les régions endémiques.


Lygature (Pays-Bas), une fondation néerlandaise à but non lucratif fait office de coordinateur indépendant du Consortium assurant la gouvernance en matière de financement et de collaboration et suivant les progrès. Depuis 2006, Lygature a soutenu près d’une centaine de partenariats publics-privés dans le domaine des sciences du vivant et de la santé, y compris les maladies associées à la pauvreté


Farmanguinhos (Brésil), le laboratoire pharmaceutique gouvernemental fédéral de la fondation Fiocruz au Brésil apporte son expertise unique dans la gestion de la production et de la distribution de nouvelles formulations pédiatriques dans des pays endémiques.

 


La Schistosomiasis Control Initiative (Royaume-Uni) (Initiative de lutte contre la bilhar- ziose) (Royaume-Uni) à l’Imperial College London est une initiative à but non lucratif soutenant des programmes de traitement contre la bilharziose et l’helminthiase dans les pays d’Afrique subsaharienne et au Yémen. Elle a pour but de faciliter la préparation et la mise en œuvre du plan d’Accès et de Diffusion.


L’institut de recherche médical du Kenya (Kenya) apporte son expertise sur l’épidémiologie des maladies locales, les études cliniques et les soins cliniques et sera chargé de la réalisation des études au Kenya dans le respect des bonnes pratiques cliniques et des normes réglementaires et d’éthique nationales et locales.

 


L’Université Félix Houphouët-Boigny (Côte d’Ivoire) a été impliquée dans les études cliniques de phase II sur la formulation pédiatrique du praziquantel. Elle apporte son expertise sur l’épidémiologie des maladies locales, les études cliniques et les soins cliniques et sera chargée de la réalisation des études de phase III en Côte d’Ivoire dans le respect des bonnes pratiques cliniques et des normes réglementaires et d’éthique nationales et locales.

 

Partenaires à la retraite